NOUVELLES
04/04/2016 09:17 EDT | Actualisé 05/04/2017 01:12 EDT

WestJet annonce 400 emplois à Moncton

La compagnie aérienne WestJet confirme la création d'un centre d'appels à Moncton, au Nouveau-Brunswick. L'établissement de ce nouveau centre d'appels engendrera la création de 400 emplois en quatre ans et des retombées économiques prévues de 24 millions de dollars.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswickinvestira 2,5 millions de dollars en subventions salariales.

L'annonce a été faite lundi après-midi à l'aéroport de Moncton, en présence de gens d'affaires et d'élus, dont le premier ministre Brian Gallant.

Mark Porter, vice-président directeur chez WestJet, affirme que l'entreprise a choisi d'installer le centre d'appels à Moncton en raison du caractère bilingue de la région.

L'ouverture du centre d'appels est prévu en septembre 2016. Les premiers employés seront embauchés en mai et suivront des formations dès le début de l'été.

Une région reconnue pour ses centres d'appels

Le maire de Dieppe, Yvon Lapierre, n'est pas surpris que WestJet ait choisi la région de Moncton.

« Il n'y a aucun doute, c'est un facteur de bilinguisme, de notre capacité linguistique en anglais et en français, qui est un pôle d'attraction pour des emplois de ce genre », affirme Yvon Lapierre.

Il accueille favorablement l'établissement de ce centre d'appels dans la région.

« Pour la région, 400 emplois c'est énorme. Ça veut dire qu'il y a des gens qui vont déménager et qui vont venir s'ajouter à notre population dans le sud-est. Normalement ça veut dire soit de la construction ou écouler un peu l'inventaire de maisons qu'il y a dans la région », explique-il.

Au Nouveau-Brunswick, le secteur des centres d'appels représente plus de 18 000 emplois.

Selon les informations de Nicolas Steinbach.