NOUVELLES
04/04/2016 10:33 EDT | Actualisé 04/04/2016 10:33 EDT

Élections: Brad Wall tente d'obtenir un troisième mandat en Saskatchewan

Bloomberg via Getty Images
Brad Wall, premier of the province of Saskatchewan, poses during an Economic Club of Canada luncheon meeting in Toronto, Ontario, Canada, on Friday, Oct. 29, 2010. Wall discussed his decision to oppose the Potash Corp. of Saskatchewan Inc. takeover by BHP Billiton Ltd. Potash Corp., the world's largest fertilizer company, dropped the most in four months in New York on speculation the Canadian government will block BHP Billiton's $40 billion hostile takeover offer. Photographer Norm Betts/Bloomberg via Getty Images

Les bureaux de scrutin sont fermés en Saskatchewan où se sont déroulées des élections générales, lundi.

La campagne est considérée par plusieurs comme étant une course à deux entre le premier ministre sortant, Brad Wall du Parti de la Saskatchewan, et le chef de l'opposition néo-démocrate, Cam Broten.

M. Wall, qui cherche à obtenir un troisième mandat, a passé la majeure partie de la campagne à parler du bilan de son parti depuis qu'il est entré en poste en 2007.

Il s'agit d'une première élection pour M. Broten, qui a martelé tout au long de la campagne que la Saskatchewan était maintenant en déficit.

La parti de M. Wall a obtenu plus de 60 pour cent du vote populaire et 49 des 58 sièges de la législature en 2011, n'en laissant que neuf au NPD.

Malgré une campagne terne, les deux partis ont affirmé que rien n'était encore joué dans certaines circonscriptions.

Le NPD a tenté de gagner des appuis, dimanche, avec l'apparition de l'ancien premier ministre Lorne Calvert lors d'un BBQ à Régina.

Le professeur de sciences politiques de l'Université de la Saskatchewan, Charles Smith, a déclaré que pour que le NPD puisse déclarer que l'élection a été un succès, il doit y avoir une forme de croissance.

"Une augmentation de cinq sièges à 14 pourrait leur donner un certain momentum", a dit M. Smith.

"Cela donnerait un peu de vent dans les voiles de M. Broten, qui est encore un chef débutant. Il s'agit de son vrai premier test. D'une certaine façon, il a eu une tâche herculéenne d'essayer de prendre la place de M. Wall."

M. Smith dit que la popularité de M. Wall est un facteur important dans cette campagne.

"Les gens ne voient pas de raison de changer le capitaine du bateau", dit-il.

Saskatchewan Election 2016


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter