NOUVELLES
04/04/2016 06:45 EDT | Actualisé 05/04/2017 01:12 EDT

Sam Hamad en Floride pour « refaire le plein d’énergie »

« Je ne me sauve pas », plaide Sam Hamad depuis la Floride. « Je suis parti pour refaire le plein d'énergie. Je suis brûlé. C'est pas évident ce que je vis. »

Éclaboussé par des révélations de l'équipe d'Enquête de Radio-Canada, le président du Conseil du Trésor dans le gouvernement libéral de Philippe Couillard a décidé de se retirer du conseil des ministres le temps que durera l'enquête du Commissaire à l'éthique.

Enquête a révélé jeudi dernier une série de courriels qui démontrent que Sam Hamad était une source d'information stratégique et qu'il faisait avancer les dossiers de Marc-Yvan Côté au gouvernement alors qu'il était ministre dans le gouvernement de Jean Charest. Pour sa part, Marc-Yvan Côté, alors vice-président du C. A. de Premier Tech, s'activait pour le financement politique de Sam Hamad.

Sam Hamad a réfuté les révélations, mais avait demandé au commissaire à l'éthique de faire la lumière sur cette affaire, à l'instar des partis d'opposition.

M. Hamad souligne qu'il est prêt à parler au téléphone avec le commissaire en attendant son retour à Québec. Le Commissaire à l'éthique est chargé de faire respecter le code d'éthique et de déontologie des députés de l'Assemblée nationale.

Les responsabilités de Sam Hamad à titre de ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes ainsi que celles du président du Conseil du trésor sont conférés temporairement au ministre des Finances, Carlos J. Leitão. Les responsabilités qui avait à titre de ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale sont pour leur part conférés temporairement au ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais.