NOUVELLES
04/04/2016 11:57 EDT | Actualisé 05/04/2017 01:12 EDT

Pays-Bas: vaste opération policière contre des gangs liés à la drogue

Quelque 1.500 policiers néerlandais ont mené lundi une vaste opération contre plus d'une centaine de bâtiments visant les gangs de la drogue dans le sud du pays, a annoncé le parquet.

Les policiers ont arrêté 55 suspects dans le cadre de cette opération baptisée "Operatie Trefpunt" (Opération Point de contact), ont précisé les procureurs dans un communiqué, indiquant que 111 maisons ou locaux commerciaux avaient été perquisitionnés.

"Environ 1.500 policiers et agents ont participé aux recherches" afin d'intensifier la lutte contre la production de drogues, particulièrement de cannabis ou d'ecstasy, selon le communiqué.

La police a perquisitionné un lieu de rencontre présumé des gangs criminels dans le petit village de Best, près d'Eindhoven, qui était sous étroite surveillance depuis plusieurs années.

"Quelque 700 personnes ont fréquenté ce lieu de rencontre. Elles seront toutes passées au crible pour savoir si elles ont commis ou non des infractions", ont ajouté les procureurs.

"La police a utilisé la surveillance de ces lieux pour lancer d'autres investigations qui ont abouti à l'arrestation de suspects, la saisie d'armes, l'interception de drogues, la fermeture de laboratoires de fabrication et de plantation de cannabis", ont poursuivi les magistrats.

A Best ont été saisis "quinze kilos de pilules, probablement de l'ecstasy", a indiqué le parquet.

Six laboratoires ont été fermés à plusieurs endroits, dont deux dans le nord de la Belgique. Au total y ont été retrouvés 15 kilos de MDMA, ainsi que 20 kilos d'amphétamine et 5.000 litres de produits chimiques, ingrédients pour la composition de drogues synthétiques.

A Eindhoven (sud), une maison "remplie de centaines de plantes de cannabis" a également été perquisitionnée. Trois kilos de cannabis et deux kilos de cocaïne y ont été saisis.

Ces dernières années, la police s'est concentrée sur les provinces méridionales néerlandaises de la Zélande, du Brabant-Septentrional et du Limbourg qui ont connu un développement de la criminalité organisée - en particulier les gangs liés au trafic de drogue - en provenance d'autres provinces.

La région est proche de Rotterdam, le plus grand port d'Europe, ainsi que celui d'Anvers en Belgique, qui sont tous deux considérés comme les principaux points d'entrée de la drogue sur le continent.

Les Pays-Bas ont légalisé en 1976 la possession de cannabis, sa consommation et sa revente au détail de jusqu'à cinq grammes. Cependant sa culture et sa revente en gros sont interdits, et principalement contrôlées par des gangs criminels.

jhe-mbr/fjb