NOUVELLES
04/04/2016 00:22 EDT | Actualisé 04/04/2017 01:12 EDT

Mobilisation en France de taxis de plusieurs villes d'Europe contre les VTC

Des centaines de taxis de plusieurs villes d'Europe ont bloqué partiellement la ville française de Toulouse (sud-ouest) lundi matin pour dénoncer la concurrence des VTC (véhicules de transport avec chauffeur) et des plateformes numériques, a indiqué l'un des organisateurs.

Près de 400 taxis ont été recensés en début de matinée par la police, dont des chauffeurs venus d'Espagne et de Belgique, selon un photographe de l'AFP.

Les taxis ont choisi Toulouse comme "capitale de la contestation", a indiqué le porte-parole de l'association de défense des taxis toulousains, Stéphane Abeilhou, car ils ne se reconnaissent plus dans les grandes organisations à Paris qui "semblent avoir accepté la concurrence des VTC".

Les taxis ont bloqué les dépôts de bus et de tramway de Toulouse, paralysant quelques heures la circulation des transports en commun avant une reprise progressive des services de tramway et bus. Des opérations escargots entraînaient de très nombreux bouchons sur le périphérique tandis que l'accès de l'aéroport de Toulouse était également très perturbé.

Ce mouvement coïncide avec une réunion à Paris du ministre français des Transports Alain Vidalies et de représentants des chauffeurs VTC et de taxis.

La profession réclame une compensation de la réduction de son activité face à la concurrence de certains VTC qui ne respectent pas la loi et cassent les prix, selon elle. L'irruption des VTC et des plateformes de réservation électronique de type Uber ont bouleversé le secteur et les taxis exigent notamment l'usage exclusif de la géolocalisation par les taxis.

rz/chv/blb/jh