NOUVELLES
04/04/2016 08:21 EDT | Actualisé 05/04/2017 01:12 EDT

Le chef d'un faction dissidente de Boko Haram aurait été arrêté

ABUJA, Nigéria — Le chef d'une faction dissidente du groupe djihadiste Boko Haram aurait été arrêté par les forces de l'ordre nigérianes.

Une rançon de 5 millions $ US était offerte pour l'arrestation de Khalid el-Barnaoui, le chef de la faction Ansaru.

Il s'agirait de la prise la plus importante dans la guerre contre cette insurrection lancée il y a six ans.

Un porte-parole du ministère nigérian de la Défense, le général Rabe Abubakar, a dit qu'el-Barnaoui a été épinglé vendredi dans la ville de Lokoja, dans le sud du pays.

Sa présence à 1000 kilomètres de la région du nord-est nigérian où fait rage l'insurrection confirme que les djihadistes ont possiblement réussi à recruter des éleveurs musulmans, qui se querellent avec des fermiers chrétiens au sujet de l'utilisation des ressources.

El-Barnaoui aurait orchestré l'enlèvement de plusieurs étrangers au fil des ans.

Ansaru aurait rompu avec Boko Haram parce que ce dernier n'hésite pas à massacrer des musulmans.