NOUVELLES
04/04/2016 09:47 EDT | Actualisé 05/04/2017 01:12 EDT

Israël suspend des importations de ciment à Gaza (ONU)

Israël a informé l'ONU "de sa décision de suspendre les importations privées de ciment" entrant à Gaza à la suite de détournements de ces marchandises, ont indiqué lundi les Nations unies.

Selon le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric, qui citait le coordinateur onusien pour le processus de paix, Nickolay Mladenov, l'Etat hébreux a justifié cette décision par le fait "qu'une importante partie (de ce ciment) a été détournée de ses bénéficiaires légitimes".

L'ONU travaille avec ses interlocuteurs israéliens et palestiniens pour résoudre ce problème "afin d'éviter des incidents qui pourraient mener à d'autres suspensions d'importations". M. Mladenov "appelle à résoudre rapidement ce problème", a ajouté le porte-parole.

Le coordinateur de l'ONU considère que "toute personne qui cherche à s'enrichir en détournant du matériel de construction à Gaza commet un vol au détriment de sa propre population et ajoute aux souffrances des habitants de Gaza".

Israël soumet la bande de Gaza, dirigée sans partage par le Hamas, son ennemi, à un blocus terrestre, aérien et maritime depuis 2006. Limitée au nord et à l'est par le territoire israélien et à l'ouest par la Méditerranée, la bande de Gaza est aussi soumise au sud au blocus égyptien.

Le porte-parole des Nations unies a expliqué que la suspension concernait les "importations privées", et non les marchandises dont l'entrée à Gaza est gérée par l'ONU afin de contribuer à la reconstruction du territoire.

avz/sha