NOUVELLES
04/04/2016 10:36 EDT | Actualisé 05/04/2016 05:38 EDT

Brad Wall demeure au pouvoir en Saskatchewan

Le Parti de la Saskatchewan et Brad Wall demeureront au pouvoir en Saskatchewan.

Sans surprise, comme le laissaient présager les sondages, le populaire premier ministre sortant a été plébiscité lors des élections générales qui se sont déroulées dans cette province de l'Ouest, lundi.

La victoire est si convaincante que le réseau Radio-Canada n'a attendu que 36 minutes après le début du dépouillement du vote pour prédire la réélection de M. Wall dont le parti obtient une troisième majorité d'affilée.

Le Parti de la Saskatchewan poursuit sa domination sur la politique provinciale. A minuit, le parti de M. Wall sortant compte 50 candidats élus ou en tête. Aucun des 17 membres du conseil des ministres n'a concédé la défaite même si deux d'entre eux l'ont échappé belle.

S'adressant à ses partisans, à Swift Current, il a déclaré que son parti et lui "n'avaient pas remporté une victoire".

"Les électeurs nous ont plutôt donné la chance de les servir, de les servir avec humilité, avec détermination", a-t-il dit.

M. Wall a dit vouloir honorer sa principale promesse: celle de garder la province de Saskatchewan "forte". Il l'a veut "forte" pour les personnes handicapées, pour les entrepreneurs et pour les jeunes qui ne quitteront plus la Saskatchewan après avoir obtenu un diplôme. Il s'est ensuite lancé dans un vibrant plaidoyer en faveur de l'entreprenariat, s'adressant directement aux gens d'affaires demeurant à l'extérieur de la province et tentant de les convaincre d'investir en Saskatchewan. "Vous pourrez compter sur un gouvernement qui garde les taxes peu élevées, qui garde les redevances stables, qui investit dans les infrastructures et qui se lève pour défendre une économie forte dans ces temps difficiles", a-t-il lancé.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau l'a félicité de sa victoire.

Le NPD progresse à peine, ayant sept élus et quatre candidats en tête. Il parvient à faire des gains modestes sur le plan du suffrage populaire à Saskatoon et à Regina mais recule considérablement en zone rurale. Encore pis: son chef Cam Broten tirait de l'arrière dans sa circonscription de Saskatoon Westiew.

Le Parti de la Saskatchewan obtenait 63,0 pour cent des suffrages exprimés tandis que le NPD en récoltait 29,6 pour cent. Les libéraux qui n'avaient présenté qu'une poignée de candidats aux élections générales précédentes, se contentaient de 3,6 pour cent des voix. Leur présence semblait nuire autant aux néo-démocrates qu'aux membres du Parti de la Saskatchewan

En 2011, le parti de M. Wall a obtenu plus de 60 pour cent du vote populaire et 49 des 58 sièges, n'en laissant que neuf au NPD.

Galerie photo Saskatchewan Election 2016 Voyez les images