NOUVELLES
04/04/2016 04:21 EDT | Actualisé 05/04/2017 01:12 EDT

Des kamikazes tuent au moins 29 personnes en Irak

BAGDAD — Des kamikazes ont tué au moins 29 personnes et en ont blessé des dizaines d'autres à travers l'Irak lundi.

L'attaque la plus meurtrière s'est produite dans la province de Dhi Qar, dans le sud du pays, quand un kamikaze s'est donné la mort dans un restaurant fréquenté par des miliciens paramilitaires chiites, faisant au moins 14 morts. Au moins 27 autres personnes ont été blessées.

Dhi Qar se trouve à environ 320 kilomètres au sud-est de Bagdad.

Presqu'au même moment, un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée dans un secteur commercial de la ville de Bassorah, tuant au moins cinq personnes et en blessant dix autres. Bassorah est située à quelque 550 kilomètres au sud-est de la capitale.

Plus tôt pendant la journée, un kamikaze avait foncé sur un poste de contrôle des forces de l'ordre avec sa voiture piégée à Sadr al-Qanat, une banlieue du nord-est de Bagdad. L'attaque a coûté la vie à au moins six soldats et 13 autres ont été touchés.

Un autre kamikaze a attaqué le quartier-général des forces paramilitaires dans la ville de Mishahda, à 30 kilomètres au nord de Bagdad. Quatre soldats ont été tués et dix autres blessés.

Le groupe armé État islamique est solidement implanté dans le nord et l'ouest de l'Irak.

L'ONU dit qu'au moins 1119 Irakiens ont été tués et 1561 autres blessés en mars, soit un bond important par rapport au mois précédent. On compte 575 civils tués et 1196 blessés dans ce bilan. Les autres victimes sont des membres des forces irakiennes ou des miliciens.