NOUVELLES
04/04/2016 05:26 EDT | Actualisé 05/04/2017 01:12 EDT

Combats à Brazzaville: le gouvernement congolais accuse d'anciens miliciens, enquête sur l'opposition

Le pouvoir congolais a accusé d'anciens miliciens de s'être infiltrés à Brazzaville et d'y avoir attaqué une position militaire ainsi que quatre commissariats, selon un communiqué lu lundi à la télévision publique par le porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla.

Le gouvernement a annoncé avoir lancé des "investigations" sur les combats de la nuit, qu'il relie à la contestation de la récente réélection du président Denis Sassou Nguesso par l'opposition.

str/mj-sla/de