NOUVELLES
02/04/2016 07:45 EDT | Actualisé 03/04/2017 01:12 EDT

Red Sox: le chant du cygne d'Ortiz, qui a marqué l'histoire récente de l'équipe

BOSTON — David Ortiz des Red Sox va se retirer au terme de la saison 2016, après un dernier tour de piste qui devrait lui permettre de bien garnir un casier de cadeaux, gracieuseté des autres clubs.

Ortiz veut aussi prendre le temps de remercier les amateurs incluant ceux des adversaires, qui souhaitaient le voir mordre la poussière.

«Peu importe qui vous encouragez, vous me soutenez en aimant le baseball, a dit 'Big Papi'. Je veux montrer à tout le monde que je suis reconnaissant.»

Le jour de ses 40 ans en novembre, Ortiz a annoncé que la campagne sur le point de s'amorcer serait sa dernière.

Les Sox préparent depuis ce temps une fête de départ digne de celui qui les a aidés à stopper la disette de 86 ans sans championnat, en 2004, et qui a eu son grand mot à dire lors de deux autres triomphes en Série mondiale, en 2007 et 2013.

Cela a commencé cette semaine à Fort Myers, où une rue voisine du complexe d'entraînement a été renommée David Ortiz Way. Et après son dernier match à domicile du camp, Ortiz a quitté le terrain dans une voiturette spéciale conduite par le membre du Panthéon Jim Rice et un autre ancien membre des Red Sox, Luis Tiant.

«Je ne m'y attendais pas, a dit Ortiz. Quand on vous fait un cadeau, la moindre des choses est de l'accepter, n'est-ce pas?»

Ortiz a claqué un circuit à sa dernière présence au bâton à Fort Myers jeudi, contre les Twins.

Aussi bien les Twins, club d'Ortiz à ses débuts, que les Sox ont leur camp à Fort Myers, où le Dominicain a disputé 342 matches en Ligue des pamplemousses.

Ortiz a aussi pris part à 62 matches avec le Miracle, filiale du Minnesota et club de niveau A de la Ligue de la Floride.

«Je crois que ces gens-là sont ravis de voir quel genre de carrière j'ai eu, a dit Ortiz. Je suis sûr que plusieurs d'entre eux m'ont vu jouer avec le Miracle. Voir un jeune commencer dans le baseball et le revoir 20 ans plus tard, à son dernier match, c'est quelque chose de spécial.»

Les autres formations préparent leurs offrandes pour le saluer, mais les Red Sox ont eux-mêmes tout un programme promotionnel avec notamment un collier de son 500e circuit, un gnome et une 'bobblehead', au fil de la saison.

La dernière semaine du calendrier régulier sera sûrement forte en émotions, avec un passage au Yankee Stadium avant de conclure au Fenway Park, contre les Blue Jays.

Les Red Sox aimeraient toutefois prolonger le plaisir jusqu'au bout des séries.

«De se retirer avec une autre bague de la Série mondiale, ça voudrait dire beaucoup pour lui», a résumé le voltigeur Mookie Betts, du club bostonais.