NOUVELLES
02/04/2016 07:00 EDT | Actualisé 03/04/2017 01:12 EDT

Le Premier ministre indien en visite en Arabie saoudite

Le Premier ministre indien Narendra Modi est arrivé samedi en Arabie saoudite où il doit discuter de questions énergétiques, sécuritaires et commerciales avec le premier exportateur mondial de pétrole.

L'Inde, qui importe environ 80% de ses besoins en pétrole, veut profiter des bas prix du brut et signer de nouveaux accords énergétiques pour répondre à ses besoins grandissants.

"Près de 20% de notre approvisionnement en brut vient d'Arabie saoudite", a déclaré un responsable du ministère indien des Affaires étrangères Shri Mridul Kumar, avant le début de la visite.

"Nous devons nous assurer que cet approvisionnement va se poursuivre. Et le Premier ministre va discuter d'un de ces points clés avec le roi Salmane", a-t-il ajouté qualifiant la visite de "très importante".

Le Premier ministre doit aussi discuter des moyens de "s'assurer du bien-être" des 2,96 millions d'expatriés indiens dans le royaume qui envoient plus de 10 milliards de dollars (8,7 milliards d'euros) dans leur pays chaque année, a indiqué M. Kumar.

Il rencontrera des membres de la communauté indienne.

La coopération en matière de sécurité doit également être abordée, selon M. Kumar.

L'Arabie saoudite et le Trésor américain ont annoncé cette semaine des sanctions conjointes contre quatre individus et deux organisations ayant des liens présumés avec Al-Qaïda, les talibans, et Lashkar-e-Taiba (LeT), un groupe accusé par l'Inde d'être responsable des attentats meurtriers de Bombay en 2008.

M. Modi rencontrera aussi des hommes d'affaires saoudiens dimanche pour parler des investissements bilatéraux.

"L'Arabie saoudite est notre quatrième plus grand partenaire commercial" avec des exportations vers le royaume dépassant les 11 mds USD (9,6 mds EUR), selon M. Kumar.

Le parti nationaliste hindou de Narendra Modi, Bharatiya Janata Party (BJP), est arrivé au pouvoir en 2014 avec la promesse de moderniser l'économie et créer des emplois.

M. Modi a renforcé les liens avec les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG: Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar, Arabie saoudite et Emirats arabes unis). Il s'était notamment rendu aux Emirats en août.

Quelque huit millions d'Indiens vivent dans les pays du CCG et envoient chez eux chaque année environ 35 à 40 mds USD (30,7 à 35,1 mds EUR), selon M. Kumar.

bur/lyn/vl/feb