NOUVELLES
02/04/2016 10:40 EDT | Actualisé 03/04/2017 01:12 EDT

GP de Bahreïn - Nouveau format des qualifications: réunion dimanche

Une réunion des principaux acteurs de la Formule 1 aura lieu dimanche à midi, avant le Grand Prix de Bahreïn, pour décider de l'avenir du nouveau format des qualifications testé successivement à Melbourne puis à Manama samedi.

Ce nouveau format, décidé en fin d'hiver et entré en vigueur à la veille du Grand Prix d'Australie, a été très critiqué après Melbourne mais l'expérience a été renouvelée samedi sur le circuit de Sakhir.

"Nous aurons la possibilité (dimanche) de juger deux séances qualificatives, ce qui a été bien ou moins bien, pour prendre des décisions opportunes, à l'unanimité. Il faut faire les choses avec un minimum de réflexion, de jugement et de bon sens", a expliqué Jean Todt, le président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), lors d'un point presse.

Le nouveau format avait incité la plupart des pilotes, dont les deux pilotes Ferrari, à ne pas se battre à Melbourne pour la pole position à la fin de la Q3, la dernière portion de la séance.

C'était un peu mieux en Q3 samedi sur le circuit de Sakhir, mais un peu moins bien en Q2, la portion de séance précédente, car la plupart des pilotes ont vite renoncé à tenter de se qualifier pour une place en Q3 que leurs ingénieurs, dans les stands, jugeaient impossible à obtenir.

Le président de la FIA souhaite qu'une décision soit prise "à l'unanimité" dimanche sur le nouveau format des qualifications, car elle est requise par le règlement en cas de modification en cours de saison.

Jean Todt a aussi souligné samedi que la modification de ce format avait été demandée, cet hiver, par le promoteur de la F1, Bernie Ecclestone, "pour donner plus de spectacle et d'imprévisibilité" aux qualifications.

Bernie Ecclestone est lui favorable à une grille de départ inversée, ou mélangée, dans laquelle l'auteur du meilleur temps des qualifications, le samedi, ne partirait pas forcément en pole position, histoire de préserver l'intérêt de la course du dimanche.

L'écurie Mercedes-AMG a remporté 33 GP sur 39 depuis l'arrivée des nouveaux moteurs V6 turbo hybrides il y a deux ans, contre trois victoires seulement pour Red Bull en 2014 et trois autres pour Ferrari en 2015.

dlo/agu

FERRARI NV

PIRELLI & C. SPA