NOUVELLES
02/04/2016 09:03 EDT | Actualisé 03/04/2017 01:12 EDT

France - Le PSG bat Nice 4 à 1, à 4 jours de son quart de finale de Ligue des champions

Le Paris SG, à quatre jours du quart de finale aller de la Ligue des champions contre Manchester City, s'est imposé 4 à 1 contre Nice, avec notamment un triplé de Zlatan Ibrahimovic, samedi pour le compte de la 32e journée de L1.

Cette affiche de Ligue des champions promet, puisque Manchester City a écrasé Bournemouth 4 à 0 samedi en Premier League.

Du côté du PSG, "Ibra" conforte son statut de meilleur buteur de L1 cette saison avec ses 28e, 29e et 30e buts, son record personnel en championnat de France, déjà atteint en 2013. Pour rappel, le Suédois a déjà été deux fois meilleur buteur de L1, en 2012-13 (30 buts) et 2013-14 (26).

Le record de buts en une saison de championnat de France est toujours détenu par Josip Skoblar (qui jouait pour Marseille) avec 44 réalisations en 1970-71.

A 34 ans, "Ibra" arrive en fin de contrat avec le PSG cet été et suscite toutes les convoitises et interrogations.

"Zlatan" a notamment inscrit un coup-franc magistral chronométré à 112 km/h par Canal+, diffuseur du match, pour le 2e but parisien. David Luiz a marqué, de la tête, sur corner, le seul but parisien qui n'a pas été signé "Ibra". Et c'est l'inévitable Hatem Ben Arfa qui avait égalisé à 1-1 pour les Niçois.

Le PSG, déjà champion de France, prive ainsi Nice de la possibilité de revenir à deux points de Monaco, 2e, stoppé à la surprise générale par le mal classé Bordeaux (2-1) vendredi soir.

L'OGC Nice reste donc 3e à 5 points des Monégasques. Rennes, 5e avec 48 points, peut déloger les Niçois du podium avec une victoire contre Reims samedi soir (coup d'envoi 19h00 GMT). Ce match sera l'occasion pour le défenseur rennais Sylvain Armand, 35 ans, de fêter son 500e match en élite.

Dimanche, c'est Lyon, 4e avec 49 points, qui tentera de poser ses crampons sur le podium en se déplaçant à Lorient (20h00 GMT). Loin de la tête du classement, Marseille, en crise, essayera de relever la tête à Bastia (16h00 GMT) après sa claque au Vélodrome contre Rennes (5-2) avant la trêve internationale.

cda-pgr/dhe