NOUVELLES
01/04/2016 06:09 EDT | Actualisé 01/04/2016 06:10 EDT

Postes Canada retient plus de 10 000 lettres et colis pour la Belgique

Radio-Canada

Postes Canada n'a toujours pas acheminé de courrier vers la Belgique depuis les attentats du 22 mars. Plusieurs pays ont pourtant trouvé des routes alternatives afin de pallier la fermeture prolongée de l'aéroport de Bruxelles. Mais pas la société d'État qui, depuis 10 jours, retient et accumule le courrier.

Un texte de Thomas Gerbet

Selon nos informations, de 10 000 à 12 000 lettres ainsi que 300 colis destinés à la Belgique sont en attente au centre de tri de Montréal. Le même mot d'ordre a été donné à tous les bureaux de Postes Canada au pays : « Le courrier pour la Belgique est retenu pour une durée indéterminée ».

Christian Cailliau, un résident de Saint-Joseph-du-Lac dans les Laurentides, en a fait les frais. Il n'arrive pas à acheminer une lettre recommandée importante à sa fille en Belgique afin de lui fournir une autorisation bancaire. « Je fais quoi? », s'inquiète-t-il. « Imaginez l'impact économique. »

  • 50 000 citoyens belges vivent au Québec.
  • 8 000 citoyens canadiens vivent en Belgique.
  • Une soixantaine d'entreprises belges sont implantées au Québec.
  • La Belgique, avec le Luxembourg, est la 14e destination à l'exportation de services du Canada pour un montant de 892 millions de dollars (en 2014).

La porte-parole de Postes Canada, Anick Losier, confirme que le courrier est retenu « temporairement ». La société d'État utilise les mêmes avions que les passagers pour envoyer le courrier. Or, l'aéroport est fermé à ces vols commerciaux jusqu'à nouvel ordre.

Le porte-parole de la société postale belge bpost, Baudouin de Hepcée, indique que plusieurs États ont trouvé des voies alternatives pour acheminer le courrier, à travers d'autres aéroports belges ou de pays voisins, puis par transport terrestre. Il était surpris d'apprendre que le Canada retient encore le courrier.

« On aurait pu faire quelque chose du genre, mais on ne savait pas combien de temps la situation allait durer. », répond Anick Losier de Postes Canada. « Notre préoccupation, c'était la sécurité du courrier. »

Des retards à prévoir, même après la réouverture

Aux bureaux de Postes Canada, les informations transmises aux clients varient, selon ce que nous avons pu constater. Certains employés de Postes Canada enregistrent les lettres et les colis comme d'habitude, sans préciser qu'ils ne partiront pas pour le moment. D'autres conseillent aux clients de ne pas enregistrer l'envoi et de revenir quand la situation sera rétablie.

Plusieurs entreprises belges établies au Québec nous ont dit qu'elles ignoraient que le courrier est ainsi retenu. Elles ont toutefois confié être peu inquiètes des conséquences, compte tenu de l'importance du courrier électronique relativement au courrier postal.

Au consulat général de Belgique à Montréal, personne n'était disponible pour répondre à nos questions.

Lorsque l'aéroport de Bruxelles rouvrira, Postes Canada s'attend à ce qu'il y ait encore des retards dans la livraison du courrier canadien vers la Belgique. Zaventem devrait en effet reprendre ses activités progressivement.

Voir aussi:

Galerie photo Des hommages touchants aux victimes de Bruxelles Voyez les images