NOUVELLES
31/03/2016 10:52 EDT | Actualisé 02/03/2017 05:17 EST

Victime d'un dindon sauvage, ses assurances refusent de payer!

Un dindon sauvage qui entre par votre fenêtre, ça surprend. Encore plus quand vous constatez les dégâts qu'il laisse derrière lui.

Un dindon sauvage qui entre par votre fenêtre, ça surprend. Encore plus quand vous constatez les dégâts qu'il laisse derrière lui.

Céline Poulin a eu cette malheureuse surprise dans sa maison, à Gatineau. Sur les ondes de TVA Gatineau, son témoignage coloré a de quoi faire réagir. «Ça a fait "kaboom", il s'en vient en bas. Je criais "il y a une bibitte noire dans le salon"», raconte-t-elle au journaliste.

Et le découragement de la dame est bien visible. «J'ai juste ce film-là dans ma tête, constamment, qu'elle va revenir, la dinde noire», lance Mme Poulin, découragée.

C'est qu'à cette visite inattendue s'est ajouté un autre problème. Voilà que son assureur, Intact Assurance, refuse de payer. En fait, il paiera pour la fenêtre, mais pas pour les dégâts qui ont suivi. Il s'agit des «dégâts d'un animal», dit-on.

«Mais c'est pas moi qui a appelé la dinde sauvage pour qu'elle vienne ici, c'est pas moi qui la nourrit», s'exclame, incrédule Mme Poulin.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que des dindons sauvages causent des problèmes dans la région. En 2012, des volatiles avaient effrayé des résidents d'une maison pour aînés. Depuis quelques années, ces bêtes prolifèrent en Outaouais après avoir été réintroduites pour la chasse dans les années 1980...

Voir aussi:

Galerie photo Les pires photos de famille Voyez les images