Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pédophilie: la police française perquisitionne le diocèse de Lyon

PARIS — Des enquêteurs français ont visité les bureaux de l'Église catholique dans la ville de Lyon pour déterminer si un cardinal bien en vue et d'autres responsables ont tenté d'étouffer les allégations de pédophilie contre un prêtre qui aurait agressé des scouts.

Le bureau du cardinal Philippe Barbarin a indiqué par voie de communiqué, mercredi, que le siège du diocèse de Lyon a été perquisitionné dans le cadre d'une enquête préliminaire dans ce dossier.

Le communiqué ajoute que les dirigeants de l'Église ont remis des documents aux policiers pour «faire la lumière sur ces événements douloureux».

Le porte-parole du cardinal Barbarin, Pierre Durieux, a dit que la perquisition est terminée, mais il n'a pas voulu fournir plus de détails.

Le cardinal compte parmi six dirigeants de l'Église ciblés après qu'un prêtre ait possiblement agressé sexuellement des scouts dans les années 1980.

M. Barbarin, qui n'était pas cardinal à l'époque, affirme n'avoir jamais tu les agressions commises par des prêtres.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.