Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Chargent veulent une hausse de la taxe d'hébergement à San Diego

SAN DIEGO — Les Chargers comptent demander aux électeurs d'approuver une augmentation de la taxe d'hébergement à San Diego, dans le but de bâtir un stade de 65 000 places au centre-ville.

Le projet de 1,8 milliard $ pourrait aussi accueillir des congrès, dans une section communicante.

Pour ajouter l'initiative au scrutin du 8 novembre, les Chargers doivent recueillir 66 447 signatures d'électeurs enregistrés d'ici à la mi-juin.

La taxe d'hébergement passerait de 12,5 à 16,5 pour cent.

L'idée devrait déplaire au lobby de l'industrie locale du tourisme et des congrès, qui veut que le centre de congrès soit agrandi à son endroit actuel, près de la mer, plutôt qu'à l'emplacement souhaité par le club de la NFL.

Le maire Kevin Faulconer, qui veut un nouveau stade où se trouve le Qualcomm stadium, dans le secteur Mission Valley, a été fort prudent dans sa réaction.

«Les citoyens de San Diego auront peut-être le dernier mot, a t-il fait savoir par communiqué. L'inclusion de congrès amène dans l'équation le futur à long terme de l'économie liée au tourisme. Comme toujours, j'aurai comme priorités de protéger les emplois et les payeurs de taxes en posant les bons gestes pour San Diego. Je vais étudier le plan dans cette optique-là.»

Les Chargers contribueraient 350 M $, dont une partie viendrait des billets de saison et des droits sur le nom du stade. La NFL fournirait 300 M $.

Le Qualcomm Stadium a été inauguré en 1967.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.