Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La famille de Stromae choquée par la une de Charlie Hebdo

Pour représenter les attentats de Bruxelles, Charlie Hebdo a dessiné le chanteur Stromae qui, entouré de membres humains déchiquetés, demande « Papa où t'es? », sur fond du drapeau belge.

Les membres humains sont accompagnés des inscriptions « ici », « là » et « et là aussi ».

Cette caricature de l'édition du 30 mars du journal satirique, signée Riss, a choqué des membres de la famille du chanteur belge, qui se sont confiés au journal belge Het Nieuwsblad.

Le malaise est profond, car, selon la famille de Stromae, son père a perdu la vie en 1994 lors du génocide rwandais, et son corps a été découpé en morceaux.

L'entourage de Stromae se demande donc si Charlie Hebdo était au fait de cette histoire familiale, puisque la une semble établir un parallèle entre les deux événements.

La réponse des Belges

En réaction, les Belges ont repris à leur manière la une de Charlie Hebdo sur les réseaux sociaux en s'inspirant du jeu dans lequel on doit retrouver le personnage de Charlie dans une image.

Les Belges répondent à la Une de Charlie Hebdo: "où est Charlie?" : https://t.co/niizxvUuxrpic.twitter.com/pPoasfndCI

- soirmag.be (@Soirmag) 30 mars 2016

Avec en toile de fond les couleurs du drapeau français, Charlie, qui laisse couler une larme, demande « Où est Charlie? ». Lui aussi est entouré de membres déchiquetés et des mêmes mentions que sur le dessin de Riss.

Cette réponse est une référence aux attentats de Paris du 7 janvier 2015.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.