Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Emma Watson critiquée pour une publicité de blanchiment de peau

Emma Watson s’est retrouvée dans l’eau chaude pour avoir fait la promotion d’un produit de blanchiment de la peau.

L’actrice d’Harry Potter était le visage de la ligne Blanc expert de Lancôme en Chine et en Inde, entre 2011 et 2013, qui clame réduire le taux de mélanine de la peau.

Même si la campagne est vieille de trois ans et que le produit vise à éclaircir le teint, plutôt que de vraiment blanchir la peau, la publicité a lancé tout un débat en ligne.

Le magazine en ligne Gal-Dem soutient que l’implication de Watson dans la vente de ce produit remet en question son statut de féministe, elle qui soutient une industrie faite pour « nous faire sentir que notre peau est un problème qu’on doit payer pour résoudre ».

Faites une recherche d’images de campagnes de beauté et vous verrez que la perfection faciale est équivalente à la « blancheur », écrit Naomi Mabita dans le texte.

Refinery 29 rapporte que l’industrie du blanchiment de la peau vaudrait 14 milliards de dollars d’ici 2018.

Les gens sur Twitter ont été rapides à critiques l’implication de Watson.

Appelez-moi naïve, mais je suis défaite de voir Emma Watson être le visage d’une gamme de produits de blanchiment de peau. Que son féminisme soit exclusif aux femmes blanches.

Elle n’est pas n’importe quelle célébrité. Elle se met de l’avant comme une activiste du féminisme et devrait tenter de représenter toutes les femmes.

La grande marque de cosmétiques Lancôme décrit littéralement la mélanine comme une impureté.

Les polémiques mode les plus marquantes

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.