Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Cette fois, ce sont deux cyclistes russes piégés au meldonium

Au tour du cyclisme sur piste russe d'être éclaboussé. Deux athlètes, dont l'ancienne championne du monde en 2012, ont subi des contrôles positifs.

La fédération russe a indiqué mercredi que deux de ses spécialistes de la piste ont échoué à un test antidopage au meldonium: l'ancienne championne du monde, Anastasia Chulkova, qui avait gagné la course aux points en 2012 et un ancien médaillé de bronze aux Championnats d'Europe, Pavel Yakushevsky.

Lors des mondiaux de Melbourne en 2012, Chulkova avait battu la Canadienne Jasmin Glaesser pour remporter l'or.

C'est dans un communiqué émis par courriel que la fédération russe a dévoilé que Chulkova et Yakushevsky avaient cessé de consommer du meldonium après que l'Agence mondial antidopage (AMA) ait déclaré en septembre 2015 que la substance serait interdite à compter du 1er janvier 2016.

Elle a précisé que des « traces de la substance » avaient provoqué la positivité des tests, mais n'a pas précisé à quel moment les échantillons avaient été prélevés.

Un autre cycliste russe (route), Eduard Vorganov, a été suspendu le 5 février après avoir échoué à un test antidopage au meldonium.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.