Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La chaîne d'information Al-Jazeera supprime 500 emplois à travers le monde

A woman passes by the Al Jazeera America broadcast center in midtown Manhattan in New York City January 13, 2016. Al Jazeera America, the cable television news outlet owned by Qatar-based Al Jazeera Media Network, is shutting down less than three years after its high-profile launch, the network said on Wednesday. REUTERS/Brendan McDermid       TPX IMAGES OF THE DAY
A woman passes by the Al Jazeera America broadcast center in midtown Manhattan in New York City January 13, 2016. Al Jazeera America, the cable television news outlet owned by Qatar-based Al Jazeera Media Network, is shutting down less than three years after its high-profile launch, the network said on Wednesday. REUTERS/Brendan McDermid TPX IMAGES OF THE DAY

DUBAI, Émirats arabes unis - La chaîne d'information Al-Jazeera a annoncé, dimanche, qu'elle abolirait environ 500 postes dans le cadre d'une opération visant à réduire ses effectifs.

Le réseau a indiqué que ces suppressions faisaient partie d'une initiative visant à optimiser son personnel en lien avec les changements survenus dans le monde des médias. Il a précisé que la plupart des employés concernés travaillaient au Qatar, où son siège social est établi.

Le directeur général intérimaire d'Al-Jazeera, Mostefa Souag, a affirmé que cette mesure permettrait à la chaîne d'évoluer afin de maintenir son rôle de chef de file et son engagement envers le journalisme de qualité, indépendant et percutant partout sur la planète.

Réseau d'information de langue arabe, Al-Jazeera a été lancée en 1996 avec la bénédiction de l'émir du Qatar à l'époque, Hamad Ben Khalifa Al-Thani. Elle comprend aujourd'hui plusieurs chaînes et possède plus de 70 bureaux à travers le monde.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.