NOUVELLES
22/03/2016 12:25 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Une pilote ukrainienne reconnue coupable de complicité par un tribunal russe

MOSCOU — Un tribunal russe a condamné une pilote ukrainienne à une peine d'emprisonnement de 22 ans après l'avoir reconnue coupable de complicité du meurtre de deux journalistes russes dans l'est de l'Ukraine.

Cette décision judiciaire pourrait ouvrir la voie à un échange de prisonniers entre les deux pays.

Le juge a rejeté tous les arguments de la défense, affirmant qu'il n'avait aucune raison de douter de la véracité des témoignages des rebelles russes combattant les autorités ukrainienne dans l'est du pays.

Les États-Unis ont dénoncé la décision affirmant qu'elle constitue un «non-respect flagrant des principes de justice».

Le président ukrainien Petro Porochenko n'a pas perdu de temps pour offrir d'échanger Nadejda Savtchenko, âgée de 34 ans, contre deux Russes détenus en Ukraine. La Russie avait refusé de considérer un échange avant la fin des procédures judiciaires.

Les autorités russes ont refusé de s'engager sur cette possibilité, se contentant de dire que la décision finale sera prise par le président Vladimir Poutine.

Après avoir entendu le verdict de culpabilité, Savtchenko s'est mise à chanter «Gloire à l'Ukraine». Le refrain a été repris en choeur par les spectateurs ukrainiens qui ont assisté à la lecture du verdict prononcé au tribunal de Donetsk, une ville russe située près de la frontière avec l'Ukraine.

Le juge a ordonné une suspension avant de prononcer la sentence.

Savtchenko a aussi été condamnée à une amende pour avoir franchi illégalement la frontière.

La pilote s'était engagée au sein d'une unité paramilitaire de volontaires armés combattant des rebelles appuyés par les Russes. Elle a été capturée par des séparatistes en juin 2014. Elle est réapparue en Russie moins d'un an plus tard après, insistent les autorités russes, s'être évadée et entrée en Russie par ses propres moyens.