NOUVELLES
22/03/2016 05:35 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Un navire britannique chargé de plutonium quitte le Japon à destination des USA

TOKYO — Un navire britannique qui transporterait suffisamment de plutonium pour assembler 40 bombes atomiques a quitté mardi un port de l'est du Japon à destination des États-Unis.

Le navire de la compagnie Pacific Nuclear Transport doit livrer les 331 kilos de plutonium à des installations du gouvernement fédéral en Caroline du Sud.

Le navire Pacific Egret, qui est armé, a quitté le port du village de Tokai, au nord-est de Tokyo, 24 heures après être arrivé en compagnie d'un autre navire armé, qui est lui resté au large, selon l'agence de presse Kyodo.

C'est à Tokai qu'on retrouve le siège de l'Agence japonaise de l'énergie atomique, un centre scientifique où le plutonium était utilisé à des fins de recherche.

L'agence japonaise a refusé de confirmer les détails du transport, pour des raisons de sécurité.

La communauté internationale s'inquiète de l'utilisation du plutonium par le Japon. Le pays dispose actuellement de 11 tonnes de cette substance radioactive, et 36 autres tonnes qui ont été transformées au Royaume-Uni et en France attendent d'être renvoyées au Japon.

Le Japon possède suffisamment de plutonium pour fabriquer 6000 bombes atomiques.