NOUVELLES
22/03/2016 06:57 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Sécurité renforcée à New York et Washington après les attentats de Bruxelles

Les mesures de sécurité ont été renforcées mardi par précaution à New York et Washington après les attentats de Bruxelles, avec des policiers armés de fusils mitrailleurs patrouillant Times Square.

"Il n'y a pas de menace connue crédible contre l'Etat de New York (...) a déclaré le gouverneur Andrew Cuomo. Mais "par excès de précaution", des membres de la garde nationale ont été envoyés en renfort à l'aéroport international Kennedy, et la sécurité a également été renforcée dans les autres aéroports new-yorkais et les gares de Penn Station et Grand Central. La protection des ponts et tunnels a également été renforcée, ainsi que celle du World Trade Center et du métro, a précisé le gouverneur dans un communiqué.

La police de New York a aussi annoncé qu'elle déployait par précaution des ressources antiterroristes additionnelles "dans les endroits les plus fréquentés de New York, et les zones de transport, par excès de précaution, pour assurer une présence policière et rassurer le public". Des policiers armés de fusils mitrailleurs patrouillaient sur Times Square, la place la plus célèbre de la ville de 8,4 millions d'habitants, a constaté un photographe de l'AFP.

"La police de New York suit de près la situation en Belgique, et est en contact étroit avec nos partenaires internationaux et le FBI (la police fédérale), a précisé le porte-parole adjoint de la police Stephen Davis dans un communiqué.

Il a ajouté qu'il n'y avait "aucune indication connue que les attentats de Bruxelles aient un lien avec New York.

Sur Twitter la police a également appelé les New-Yorkais à rester vigilants. "Explosions à #Bruxelles. Restez toujours vigilants. Si vous voyez quelque chose, faites-le nous savoir."

Le maire Bill de Blasio a également twitté un message au Premier ministre belge Charles Michel :"Nous envoyons de la force à @CharlesMichel et la population de Bruxelles (...) Nous nous ne vivrons pas dans la peur", a-t-il écrit.

A Washington, les patrouilles policières ont également été renforcées mardi matin dans le métro par précaution, ainsi que la sécurité dans les aéroports.

Le département de la Sécurité intérieure (DHS) a indiqué qu'il "suivait de près" la situation à Bruxelles et qu'il "n'hésiterait pas, le cas échéant à ajuster le niveau de sécurité pour protéger les Américains".

Plusieurs attentats coordonnés, à l'aéroport Zaventem et dans une station de métro ont fait plus de 30 morts et 200 blessés mardi matin à Bruxelles, paralysant la capitale de l'Europe.

bd/faa