NOUVELLES
22/03/2016 05:48 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Nigeria: le procès de l'évangéliste TB Joshua à nouveau ajourné

Le procès du pasteur évangéliste nigérian TB Joshua, jugé avec deux ingénieurs pour négligence criminelle dans l'effondrement d'un immeuble accueillant des fidèles à Lagos en 2014, a été ajourné mardi au 8 avril, à la demande de la défense.

Suite au dépôt de nouvelles pièces par les avocats de la défense lors de l'audience de mardi, le juge Lateef Lateef-Akapo a déclaré que le procès reprendrait le 8 avril.

TB Joshua ainsi que d'autres responsables de l'Eglise et deux ingénieurs sont poursuivis devant la Haute cour de Lagos pour négligence criminelle et homicide involontaire.

Il fait suite à la mise en accusation en juillet 2015 de l'église de TB Joshua et de deux ingénieurs dans l'effondrement le 12 septembre 2014 de l'auberge accueillant des fidèles du sulfureux prédicateur de l'Eglise synagogue de toutes les nations (SCOAN). La plupart des 116 victimes étaient sud-africaines.

La catastrophe avait été attribuée à des défaillances structurelles de l'édifice, qui n'avait pas reçu de permis de construire pour l'ajout d'étages à la structure d'origine.

TB Joshua, qui compte des présidents et des hommes politiques de toute l'Afrique parmi ses fidèles qui l'appellent "le Prophète" ou "l'homme de Dieu", affirme que le drame a été causé par un avion mystérieux vu en train de "rôder" au-dessus du bâtiment au moment des faits ou par des explosifs.

Le procès a connu plusieurs ajournements depuis son ouverture en novembre 2015.

joa/sf/hmw/fra/jhd