NOUVELLES
22/03/2016 01:54 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

NBA - San Antonio tombe à Charlotte

San Antonio, sur un nuage depuis sa victoire contre l'ogre Golden State samedi, est retombé sur terre lundi à Charlotte où les Hornets se sont imposés (91-88) après une magnifique remontée.

Les Spurs ont compté jusqu'à 23 points d'avance mais, tirés par un Jeremy Lin inspiré (29 points), les Hornets ont renversé la vapeur.

Ils ont pris la tête pour la première fois de la partie (74-75) sur un panier à trois points de Lin à 9 minutes de la fin du match.

Et sur un nouveau panier primé à 48 secondes de la fin, Lin a remis Charlotte en tête (89-88) avant d'ajouter deux lancers francs à moins de 23 secondes de la sirène pour sceller le score.

"Il nous a clairement donné l'énergie ce soir, dans les deux mi-temps. Il a été le catalyseur", s'est félicité l'entraîneur des Hornets Steve Clifford à propos de son meneur.

Cette 40e victoire, obtenue après une décevante 30e défaite à domicile contre Denver samedi, regonfle le moral des Hornets.

"Je me suis tellement battu et il y a eu ce match l'autre soir que nous n'aurions pas dû perdre, alors décrocher cette victoire ici est un énorme boost", a commenté Lin. Il a été bien secondé par Nicolas Batum (15 pts, 6 rebonds) et Courtney Lee (17 pts).

- Partis manger -

Côté San Antonio, où Tony Parker a été le meilleur marqueur (19 pts), le coach Gregg Popovich a fustigé l'inefficacité de son banc au deuxième quart-temps: "j'ai eu l'impression qu'en gros notre deuxième équipe était partie manger".

"On a donné 29 points au 2e quart-temps, c'est là que le match s'est joué", a-t-il regretté.

De son côté, Golden State s'est remis de sa défaite du week-end en allant s'imposer sur le parquet de Minnesota (109-104), malgré une modeste prestation, selon ses propres standards, de Stephen Curry. Il a tout de même inscrit 19 points permettant aux Warriors (63 victoires, 7 défaites) de se rapprocher à 10 victoires du record de la meilleure saison régulière de l'histoire de la NBA: en 1995-96, les Chicago Bulls de Michael Jordan avaient remporté 72 de leurs 82 matchs avant les play-offs.

C'est Draymond Green qui a été le plus prolifique pour Golden State avec 24 points.

A Cleveland, LeBron James a réussi le 41e triple double (33 pts, 11 rebonds, 11 passes) de sa carrière lors de la victoire face à Denver (124-91), qui porte le bilan de la meilleure équipe de la Conférence Est à 50 victoires pour 20 défaites.

"Je pense que réussir une saison avec 50 victoires dans ce championnat n'est pas quelque chose qu'on peut faire chaque année", s'est félicité le coach des Cavs Tyronn Lue en saluant le "dur travail effectué par les gars pour y parvenir".

Cette nette victoire remet les choses en ordre pour les Cavaliers qui ont concédé une humiliante défaite samedi à Miami (122-101).

"Nous continuons de nous améliorer soir après soir et nous pouvons nous en féliciter, mais nous devons continuer d'avancer", a prévenu Lue.

rcw/mdl/ig/adc