NOUVELLES
22/03/2016 10:09 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Ministres et députés ont les mêmes objectifs de financement, dit Fournier

QUÉBEC — Les ministres libéraux ont maintenant les mêmes objectifs de financement politique que les députés, qui varient entre 5000 $ et 10 000 $, a déclaré mardi le leader parlementaire du gouvernement, Jean-Marc Fournier.

M. Fournier a affirmé que cette cible avait été revue à la baisse pour l'année en cours, alors qu'elle était de 15 000 $ l'an dernier.

Alors que Jean Charest était premier ministre, les ministres libéraux, dont Nathalie Normandeau arrêtée la semaine dernière, avaient des objectifs de 100 000 $ par année.

La ministre responsable des Petites et moyennes entreprises, Lise Thériault, a expliqué que son objectif était de 10 000 $ dans sa circonscription d'Anjou-Louis-Riel.

La ministre de la Justice Stéphanie Vallée a indiqué qu'elle n'avait pas de cible particulière dans sa circonscription de Gatineau, dans l'Outaouais.

Mme Vallée a affirmé qu'elle était dans une circonscription rurale où les moyens des électeurs sont limités.

Lors d'un point de presse, le chef caquiste François Legault a déclaré que la Coalition avenir Québec avait placé sa cible à 5000 $.

«Nous, on donne des objectifs de 5000 $ à nos députés, a-t-il dit. Donc, on pense que 5000 $, c'est plus raisonnable.»

Le premier ministre Philippe Couillard a expliqué que le plafonnement des dons à 100 $, alors que le Parti québécois était au pouvoir, avait changé le financement politique.

«Est-ce qu'il y a autre chose à faire? Il y a déjà beaucoup qui a été fait, forcément des pouvoirs du DGE, les limites de contributions, je pense qu'il faut le reconnaître, prendre acte que c'est une autre époque maintenant», a-t-il dit.