NOUVELLES
22/03/2016 02:43 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Les hotspots en Grèce deviennent de la "détention" de migants, estime le HCR qui se retire en partie

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a affirmé mardi que les "hotspots" accueillant les migrants en Grèce sont devenus des "centres de détention" à la suite de l'accord entre l'UE et la Turquie et a décidé de fermer certaines de ses activités.

"En vertu des nouvelles dispositions, ces sites sont maintenant devenus des installations de détention. En conséquence, et conformément à notre politique qui s'oppose à la détention obligatoire, nous avons suspendu certaines de nos activités dans tous les centres fermés sur les îles" grecques, a expliqué l'agence de l'ONU dans un communiqué.

apo/mnb/ros