NOUVELLES
21/03/2016 20:41 EDT | Actualisé 22/03/2017 01:12 EDT

Le pétrole en léger recul en Asie

Les cours du pétrole étaient orientés mardi en légère baisse en raison selon des analystes du scepticisme des investisseurs quant à l'issue de la réunion au Qatar le mois prochain des producteurs.

Vers 04H00 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai -un nouveau contrat- cédait 5 cents à 41,47 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Lundi, le contrat d'avril avait gagné 47 cents à 39,91 cents

Le baril de Brent, référence européenne du brut, pour livraison en mai reculait de 7 cents à 41,47 dollars.

Le secrétaire général de l'Opep Abdallah el-Badri a indiqué lundi à Vienne que 15 ou 16 pays participeraient le 17 avril aux discussions sur un gel de la production à Doha. Mais il n'a pas pu dire si l'Iran en ferait partie.

Les cours du brut ont plongé depuis juin 2014, quand le baril se négociait 100 dollars, la faute à une offre excessive que ne parviennent plus à absorber des économies mondiales en plein ralentissement.

L'or noir, qui avait touché des plus bas de 13 ans en février, reprend des couleurs ces derniers temps, porté par les espoirs de voir les grands producteurs se mettre d'accord pour limiter l'offre.

Mais, selon Michael McCarthy, analyste chez CMC Markets à Sydney, les investisseurs ne placent que des espoirs limités dans la réunion au Qatar.

"Cela m'étonnerait que les gens soient très optimistes dans le secteur pétrolier", a-t-il dit à l'AFP.

"La confiance implique que tant de nations et de sociétés réduisent leur production."

str/rc/jac/mf