NOUVELLES
22/03/2016 08:42 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Le comité d'éthique de la FIFA ouvre une enquête impliquant Beckenbauer

GENÈVE, Suisse — Le comité d'éthique de la FIFA a ouvert une enquête pour corruption visant la légende du football allemand Franz Beckenbauer et d'autres responsables du comité de candidature de la Coupe du monde 2006.

Les procureurs ont procédé à la lumière de soupçons d'actes répréhensibles liés à l'attribution de l'événement en 2000 et de paiements irréguliers des années plus tard.

Beckenbauer, l'actuel membre du comité exécutif de la FIFA Wolfgang Niersbach et d'autres responsables ont été ciblés il y a trois semaines dans un rapport d'enquête préparé par un cabinet d'avocats mandaté par la fédération allemande de football.

Beckenbaueur est soupçonné de corruption, pour avoir reçu «des paiements et des contrats indus en échange d'un avantage dans le processus de sélection du Mondial 2006. Niersbach est lui soupçonné de «ne pas avoir dénoncé une violation du code d'éthique.»

L'Allemagne avait été préférée à l'Afrique du Sud, dont la candidature était appuyée par Nelson Mandela, lors d'un vote (12 contre 11) des membres du comité exécutif.

Beckenbauer, aujourd'hui âgé de 70 ans, a démissionné la semaine dernière de son poste d'analyste à la télévision allemande, évoquant le besoin de faire une pause après avoir été un personnage public depuis 50 ans.