NOUVELLES
22/03/2016 02:55 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Japon: départ d'un navire transportant du plutonium vers les USA (média)

Un navire transportant une quantité de plutonium suffisante pour produire 50 bombes nucléaires a quitté mardi après-midi, selon la chaîne NHK, un port japonais à destination des Etats-Unis.

Ce plutonium fourni par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France il y a plusieurs décennies à des fins de recherche est envoyé aux Etats-Unis dans le cadre d'un accord bilatéral passé en 2014, dans le cadre de la politique de non-prolifération.

Des images de la chaîne publique japonaise ont montré des conteneurs en train d'être chargés sur le navire immatriculé au Royaume-Uni sur le port de Tokaimura, au nord-est de Tokyo, près du lieu où étaient stockées ces matières hautement toxiques, ainsi que des images du bateau quittant le port.

Le bâtiment transportant 331 kilogrammes de plutonium est parti vers 15H00 (06H00 GMT) accompagné de patrouilleurs des garde-côtes japonais, selon la NHK.

Le gouvernement "ne peut révéler" l'itinéraire ou tout autre détail, a déclaré un responsable officiel à l'AFP, mais selon des organisations antinucléaires, il prendra deux mois pour parvenir sur un site nucléaire de Caroline du Sud.

Greenpeace et plusieurs organisations non gouvernementales avaient dénoncé vendredi ce transport.

Dans un communiqué, deux ONG japonaises, une américaine, une britannique et Greenpeace dénonçaient "l'échec de la politique nucléaire du Japon", génératrice selon elles de produits dangereux ingérables.

"Depuis plus de cinq décennies, la politique nucléaire japonaise a été basée sur la production et l'utilisation du plutonium comme combustible nucléaire. Cependant, l'échec du programme et des plans d'utilisation du plutonium sous forme de mélange d'oxydes (Mox) a finalement conduit le Japon à accumuler le plus grand stock de plutonium utilisable à des fins militaires de tous les Etats sans arme atomique", affirmait le texte.

nf-uh/ros