NOUVELLES
22/03/2016 14:02 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Deux visions s'opposent sur les attentats terroristes

En moins de dix jours, le terrorisme a frappé dans trois continents. Le 13 mars, ce sont la Côte d'Ivoire et la Turquie qui sont touchés par de sanglants attentats. Le 22 mars, c'est au tour de la Belgique de subir un double attentat à l'aéroport international de Bruxelles et dans une station de métro.

Voici deux lectures complètement différentes de ces attentats meurtriers. 

Haroune Bouazzi, président de l'Association musulmane et arabe pour la laïcité

« On doit s'inspirer de la Belgique pour faire l'inverse, éviter l'exclusion des minorités musulmanes, éviter les lois qui les expulsent de l'école, qui les exclue de l'espace publique, et favoriser le vivre ensemble, et lutter contre les ghettos. »

Marine Le Pen, présidente du Front national 

« Il faut le combattre [le terrorisme] en retrouvant la maîtrise de nos frontières. C'est un préalable, car on ne peut combattre personne si on ne sait pas ce qui arrive sur nos territoires. »

Avec la collaboration d'Azeb Wolde-Giorghis