VIVRE
22/03/2016 03:38 EDT | Actualisé 22/03/2016 03:38 EDT

Jessica Andersen et Ashley Simon lancent la campagne « My Body Does » pour dénoncer le sexisme

Tannées des publicités sexistes, deux professeures de yoga ont décidé de lancer leur propre initiative pour contrer l’image des femmes véhiculée dans cette industrie. De cette expérience est née l’initiative « My Body Does ».

Pour faire passer leur message d’acceptation, Jessica Andersen et Ashley Simon ont commencé à placarder les affiches jugées sexistes du métro de New York avec des autocollants ornés de messages comme « je suis libre d’avoir un corps unique à moi » ou « je cultive une relation d’amour avec mon corps ».

A photo posted by @mybodydoes on

Le but? Tout simplement de redéfinir la façon dont les femmes parlent – ou font parler – de leur corps. « Les autocollants My Body Does sont une manière de réclamer l’espace public et la conversation culturelle à propos du corps et ce qu’ils devraient avoir l’air », a indiqué Jessica Andersen en entrevue avec le magazine People.

A photo posted by @mybodydoes on

L’initiative des deux Américaines n’est pas sans rappeler les autocollants « Sale pub sexiste », qui sont visibles un peu partout à Montréal.

Galerie photo L'édition Corps du magazine NOW Voyez les images