NOUVELLES
22/03/2016 05:52 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Burundi: assassinat d'un officier accusé d'implication dans la répression

Le lieutenant-colonel Darius Ikurakure, régulièrement accusé d'être impliqué dans la répression des opposants au président Pierre Nkurunziza, a été assassiné par balles mardi alors qu'il se trouvait dans l'enceinte de l'état-major général de l'armée, au coeur de la capitale Bujumbura, a appris l'AFP de sources militaires concordantes.

L'officier se trouvait à l'état-major de l'armée vers 13H00 (11H00 GMT) lorsqu'il a été assassiné par un militaire qui a ensuite pris la fuite, selon ces sources. Interrogé sur cet assassinat par l'AFP, un haut responsable de l'armée a répondu sous couvert de l'anonymat: "C'est malheureusement vrai".

esd/fal/sba