NOUVELLES
22/03/2016 07:48 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Berlin prévoit un budget à l'équilibre jusqu'en 2020

Berlin compte maintenir à l'équilibre son budget fédéral en 2017 et jusqu'en 2020, malgré les dépenses accrues prévues pour financer l'accueil de réfugiés, selon un premier projet de budget pour 2017 que l'AFP a pu consulter mardi.

Le volume du budget fédéral en 2017 doit augmenter à 325,5 milliards d'euros, contre 316,9 milliards d'euros prévu pour 2016, selon ce projet qui doit être présenté mercredi par le ministre des Finances Wolfgang Schäuble.

Les dépenses sont, elles, anticipées également à 325,5 milliards d'euros exactement, avec 33,7 milliards d'euros d'investissements et une enveloppe d'environ 10 milliards d'euros concernant la gestion de l'afflux de réfugiés.

En 2015, l'Allemagne a accueilli plus d'un million de demandeurs d'asile, et des milliers de personnes continuent d'affluer vers le pays. "C'est le plus grand défi depuis la Réunification" de l'Allemagne en 1990, "son financement a pour le gouvernement la plus grande priorité", affirme le projet de budget.

Outre les dépenses déjà prévues pour financer entre autres des cours d'allemand, des programmes d'intégration, mais aussi le renforcement des forces de police, s'ajoutent 800 millions d'euros pour la construction de logements, 1,1 milliard d'euros pour l'intégration sur le marché du travail et 450 millions d'euros pour des mesures de politique familiale.

Recettes et dépenses de l'Etat allemand devraient ensuite continuer d'augmenter au même rythme sur les années 2018, 2019 et 2020, jusqu'à atteindre 347,8 milliards d'euros en 2020.

Pour la première fois depuis 1969, l'Etat fédéral avait en 2014, un an plus tôt que prévu, réussi à équilibrer son budget, et à ne pas contracter de nouvelles dettes.

Grand défenseur d'une stricte orthodoxie budgétaire, Wolfgang Schäuble avait déjà prévu de faire de ce "zéro pile" la norme budgétaire pour les années à venir, mais l'afflux sans précédent de réfugiés est venu compliquer la donne, en nécessitant d'importantes dépenses de l'Etat pour les accueillir.

Dans son projet, le gouvernement table sur une croissance économique annuelle moyenne de 1,5% jusqu'en 2020.

Le budget de l'Etat fédéral est une composante du budget de l'Allemagne, aux côtés des comptes publics des Etats régionaux, des communes et des caisses de sécurité sociale. Au niveau de tout le pays, les comptes publics étaient légèrement excédentaires l'année dernière, et devraient le rester sur les prochaines années.

maj/bt/mct