NOUVELLES
22/03/2016 03:51 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Attentats de Bruxelles: les voisins de la Belgique renforcent leur sécurité

Plusieurs pays européens voisins de la Belgique ont renforcé leurs mesures de sécurité et les contrôles aux frontières après les attentats meurtriers mardi à Bruxelles, en appelant aussi au renforcement de la lutte européenne contre le terrorisme.

La France, l'Allemagne et les Pays-Bas mais aussi la Grande-Bretagne ont annoncé de nouvelles dispositions quelques heures après les attentats qui ont fait au moins 26 morts à l'aéroport international et dans le métro de Bruxelles.

En France, 1.600 politicers et gendarmes supplémentaires vont être déployés en différents points du territoire, pour contrôler les frontières mais aussi dans les infrastructures de transports, a indiqué le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à l'issue d'une réunion d'urgence à l'Elysée.

Depuis les attentats du 13 novembre à Paris et en banlieue, 5.000 policiers et gendarmes sont "entièrement mobilisés aux frontières", et "10.000 individus ont été empêchés d'entrer sur le territoire national", a rappelé le ministre.

Au Royaume Uni, la présence policière a été renforcée "dans les endroits névralgiques", dont les transports, "afin de protéger la population et de rassurer", a annoncé le chef de la section antiterroriste de la police, Mark Rowley.

Plus tôt, l'aéroport londonien de Gatwick avait annoncé avoir mis en place des mesures de sécurité renforcées.

Les Pays-Bas ont également mis en place des mesures de sécurité dans les aéroports et les contrôles à la frontière avec la Belgique. "Nous prenons par précaution des mesures supplémentaires", ont indiqué les services néerlandais de lutte contre le terrorisme. "Cela signifie des patrouilles supplémentaires par la gendarmerie à Schiphol (aéroport), Rotterdam et Eindhoven ainsi que des contrôles renforcés à la frontière sud", selon le site internet des services.

Enfin en Allemagne, les contrôles à la frontière avec la Belgique ont été intensifiés, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police fédérale. Des mesures de sécurité ont été renforcées dans les aéroports et les gares en Allemagne, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, France et Allemagne ont ouvert des cellules de crise.

Les attaques de Bruxelles ont déclenché un relèvement de l'alerte antiterroriste à son niveau maximal en Belgique, une fermeture jusqu'à nouvel ordre de l'aéroport international de Bruxelles, de même qu'un renforcement de la sécurité dans des aéroports à Londres, Paris, Francfort et Copenhague.

bur-cf/prh/at