NOUVELLES
22/03/2016 04:24 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Attentat dans le métro de Bruxelles: au moins 15 morts et 30 blessés graves

L'attentat dans le métro de Bruxelles mardi matin a fait au moins quinze morts et 55 blessés, a annoncé l'exploitant du réseau de transports en commun de la capitale, la Stib, les pompiers précisant qu'une trentaine de blessés relevaient de la "première urgence".

"Nos pensées vont aux victimes et à leurs familles. Quinze victimes et 55 blessés à ce stade (bilan provisoire)" à la suite de l'attentat, selon la Société de transports bruxellois Stib sur Twitter.

Les pompiers, contactés par l'AFP, sont pour le moment dans l'impossibilité de donner "un bilan définitif" de l'attentat contre une rame de métro arrêtée à la station de Maalbeek, dans le quartier des institutions européennes.

Mais "on dénombre plus ou moins 70 blessés (...) une trentaine de première urgence, le reste est moins grave", a expliqué son porte-parole Pierre Meys. "Toutes les personnes ont maintenant été transportées" à l'hôpital, a-t-il précisé.

Selon une chargée de communication de l'hôpital universitaire Erasme, les blessés relevant de la "première urgence" sont des victimes de "lésions sévères; membres arrachés, fractures, lésions cérébrales".

"Tous les hôpitaux de la région bruxelloise sont mobilisés", a ajouté à l'AFP Sophie Coppens, directrice de la communication dans cet hôpital qui avait accueilli à la mi-journée "14 blessés dont huit qualifiés d'urgence Une".

Outre la station de métro Maalbeek vers 09H00 (08H00 GMT), deux autres explosions, dont une "probablement provoquée par un kamikaze" selon le parquet fédéral, se sont produites une heure plus tôt dans le hall des départs de l'aéoroport international de Zaventem. Il y a eu à l'aéroport au moins 11 morts, selon les pompiers.

axr/mad/alc