NOUVELLES
22/03/2016 11:47 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

Agenda international du mercredi 23 mars

Agenda international du mercredi 23 mars (les horaires sont communiqués en heure GMT).

L'horaire des événements peut changer et n'est donné qu'à titre indicatif à des fins d'organisation. L'horaire de nos principaux papiers sera annoncé dans nos prévisions.

A LA UNE

BRUXELLES - La police belge recherche "activement" un suspect de la pire attaque terroriste jamais commise en Belgique, revendiquée par l'organisation Etat islamique (EI) au moment où l'Europe est la cible d'une vague d'attentats du groupe jihadiste.

Le pays respecte un deuil national de trois jours après ces explosions dans le métro et à l'aéroport international de Bruxelles, qui ont fait une trentaine de morts.

Le Premier ministre français Manuel Valls est attendu à Bruxelles pour une rencontre à 11H00 avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker (conférence de presse à 13H15) et à 14H00 avec le Premier ministre belge Charles Michel.

(Belgique-attentats) =(PHOTO+VIDEO+INFOGRAPHIE)=

AUTRES

++ EUROPE

GENEVE/MOSCOU - Poursuite des pourparlers de paix sur la Syrie à Genève où l'envoyé spécial de l'ONU Staffan de Mistura a prévu de rencontrer les délégations du régime de Damas et du Haut comité des négociations (HCN), qui rassemble les groupes clés de l'opposition syrienne. Le Secrétaire d'Etat américain John Kerry arrive lui à Moscou à 12H10 pour une visite de deux jours au cours de laquelle il doit notamment rencontrer son homologue russe Sergueï Lavrov et le président Vladimir Poutine.

Egalement à Moscou, le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier s'entretient avec Sergueï Lavrov et le Premier ministre Dmitri Medvedev (horaire non précisé)

(Syrie-conflit-diplomatie-négociations-ONU) =(PHOTO+VIDEO)=

FRANCFORT - Les "Sages", économistes influents qui conseillent la chancelière Angela Merkel, présentent leurs prévisions pour l'économie allemande en 2016 à 10H00.

(Allemagne-économie-indicateurs)

BERLIN - Conférence de presse du ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble sur le projet de budget 2017 à 10H30.

(Allemagne-économie-budget) =(PHOTO)=

LONDRES- Le directeur général d'EDF Energy Vincent de Rivaz entendu par une commission parlementaire britannique sur le projet de centrale nucléaire de Hinckley Point. A partir de 09H30.

(GB-France-parlement-énergie-nucléaire)

BOLOGNE (Italie) - Ouverture d'un maxi-procès dans une affaire d'infiltration de la mafia calabraise N'drangheta dans le nord de l'Italie, impliquant à des degrés divers plus de 140 prévenus dont des mafieux, des hommes d'affaires et jusqu'à l'ancien footballeur Vincenzo Iaquinta.

(Italie-procès-mafia)

DIGNE-LES-BAINS (France)/ DÜSSELDORF (Allemagne)/BARCELONE (Espagne) - A la veille du premier anniversaire du crash dans les Alpes françaises d'un avion de Germanwings qui effectuait une liaison Barcelone-Düsseldorf, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy assiste à l'aéroport de Barcelone à la pose d'une plaque commémorative à 09H00. Inauguration à l'aéroport de Düsseldorf d'une plaque à la mémoire des victimes et cérémonie dans l'intimité à Marseille à 17H00 avant des cérémonies jeudi près des lieux du drame.

(France-Allemagne-Espagne-enquête-aviation-accident) =(PHOTO+VIDEO)=

LONDRES - Réunion publique de l'ancien président français Nicolas Sarkozy. A partir de 18H30.

(France-GB-politique-partis) =(PHOTO+VIDEO)=

++ MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD

BEYROUTH - 37e tentative du Parlement d'élire un président de la République, poste vacant depuis près de deux ans en raison des profondes divisions sur la scène politique libanaise.

(Liban-politique)

TUNIS - Présentation officielle d'un rapport réalisé en partenariat avec l'OCDE et le gouvernement sur les faibles progrès en matière de lutte contre la corruption, un fléau en Tunisie (à partir de 08H00)

(Tunisie-corruption-économie) =(PHOTO+VIDÉO)=

++ AMERIQUES

BUENOS AIRES - Le président américain Barack Obama arrive à Buenos Aires où il doit rencontrer le nouveau président de centre-droit, Mauricio Macri. Le jeudi, sa visite coïncide avec les actes de commémoration à l'occasion du 40e anniversaire du coup d'Etat de 1976 (et 24).

(USA-Argentine-diplomatie-espionnage-dictature-droitsHomme) =(PHOTO+VIDEO)=

BRASILIA/RIO DE JANEIRO/SAO PAOLO - Le Brésil reste en crise avec la suite de la procédure de destitution de la présidente brésilienne Dilma Rousseff et la menace d'un placement en détention de son prédécesseur et mentor Lula.

(Brésil-politique-gouvernement-parlement-corruption-pétrole) =(PHOTO+VIDEO)=

WASHINGTON - Suivi des développements dans la campagne des primaires présidentielles au lendemain du vote dans trois Etats de l'Ouest (Arizona, Utah, Idaho).

(USA-élections) =(PHOTO+VIDEO+INFOGRAPHIE)=

WASHINGTON - Lancement du vaisseau spatial Cygnus de la société Orbital afin de ravitailler la Station spatiale internationale. 03H00.

(USA-espace) =(PHOTO)=

WASHINGTON - La Cour suprême tient une audience pour examiner des plaintes déposées par des associations religieuses visant la loi d'Obama sur l'assurance maladie. 14H00.

(USA-justice-santé-religion-politique)

++ AFRIQUE

BRAZZAVILLE - Le président sortant Denis Sassou Nguesso, qui cumule 32 ans de pouvoir à la tête du pays et brigue un troisième mandat après avoir fait modifier la constitution par référendum, est largement en tête du premier tour de la présidentielle selon des résultats partiels officiels contestés par l'opposition. Le pays est toujours isolé du monde, téléphone et internet coupés sur ordre des autorités pour empêcher l'opposition de publier des "résultats illégaux". Huit candidats faisaient face au sortant.

(Congo-élections-présidentielle) =(PHOTO+VIDÉO)=

NIAMEY - Réactions au lendemain de la proclamation de la réélection avec plus de 90% des voix du président sortant du Niger, Mahamadou Issoufou, lors d'un scrutin boycotté par l'opposition, qui a refusé par avance d'en reconnaître le résultat. Hama Amadou, son candidat, n'a en effet pu faire campagne, d'abord emprisonné puis évacué en France pour raisons médicales.

La Cour d'appel doit par ailleurs décider s'il y aura un procès ou non dans l'affaire controversée du trafic d'enfants dans laquelle a été impliqué M. Amadou.

(Niger-élections-présidentielle) =(PHOTO+VIDÉO)=

Redchef