NOUVELLES
22/03/2016 07:59 EDT | Actualisé 23/03/2017 01:12 EDT

22 ans de prison pour la pilote ukrainienne Savtchenko

Source importante de tension entre Moscou et Kiev, le sort de la pilote ukrainienne Nadejda Savtchenko a été tranché mardi par la justice russe qui a condamné la jeune femme à 22 ans de prison.

Peu après la condamnation, le président ukrainien Petro Porochenko a proposé à la Russie d'échanger la pilote militaire contre deux Russes détenus sur son territoire. M. Porochenko a déclaré que sitôt après la fin du procès de ces deux hommes, que Kiev considère comme étant des militaires, il assurerait leur départ vers la Russie.

En ce qui a trait à la pilote Savtchenko, vue comme véritable héroïne par nombre de ses compatriotes en Ukraine, le président Porochenko a dit que « l'Ukraine ne reconnaîtra jamais, je le souligne jamais, ni cette mascarade de procès, ni ce soi-disant verdict, qui témoigne par son absurdité et sa cruauté du retour de la justice russe de l'époque de Staline ».

La pilote ukrainienne Nadejda Savtchenko a été reconnue coupable de complicité dans la mort de deux journalistes russes dans l'est de l'Ukraine.

Le parquet avait requis 23 ans de prison à l'encontre de la jeune femme.

Agée de 34 ans, la pilote d'hélicoptère Nadejda Savtchenko avait été capturée dans l'est de l'Ukraine en juin 2014 au cours de combats entre l'armée régulière et les séparatistes prorusses, qui l'ont remise aux autorités russes.

À en croire le ministère public russe, Nadejda Savtchenko a aidé en juin 2014 l'artillerie ukrainienne à diriger ses tirs dans la région de Louhansk, où un obus a tué deux journalistes de la télévision russe, Igor Korneliouk et Anton Volochine. Lors du procès, lundi, le juge avait décrit les motifs présumés de la pilote ukrainienne en ces termes : « haine et animosité envers les citoyens de Louhansk et des gens parlant russe en général ».