NOUVELLES
18/03/2016 23:37 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

WTA/ATP - Indian Wells: Nadal a rendez-vous avec Djokovic

Pour la 48e fois dans leur carrière, le N.1 mondial Novak Djokovic et le N.5 Rafael Nadal vont se retrouver face à face samedi dans une alléchante demi-finale du Masters 1000 d'Indian Wells.

C'est l'un des classiques du circuit ATP des années 2000. Pour Djokovic, c'est plus encore: "Cele va être une sorte de jeu du chat et de la souris", a lancé le double tenant du titre avec appétit.

"J'adore jouer contre Rafa, c'est probablement le rival le plus intéressant que j'ai eu à affronter aussi régulièrement dans ma carrière", a-t-il estimé en expliquant que l'Espagnol lui posait des problèmes différents d'un Roger Federer ou d'un Andy Murray qui ont un jeu similaire au sien.

Pour parvenir en demi-finales à Indian Wells pour la quatrième année consécutive, Djokovic a dû batailler pendant plus de deux heures face au Français Jo-Wilfried Tsonga (N.9).

Il s'est imposé 7-6 (7/2), 7-6 (7/2) et si le Français n'avait pas été trahi par son service, aux moments cruciaux notamment dans les deux jeux décisifs, l'issue aurait pu être tout autre pour le Serbe.

"Je pensais que je contrôlais la situation, mais il a changé de tactique et cela m'a vraiment perturbé, c'était un match compliqué contre un joueur en forme", a admis Djokovic, dont la dernière défaite à Indian Wells remonte à mars 2013, en demi-finales contre l'Argentin Juan Martin del Potro.

- 'Novak est clairement favori' -

De son côté, Nadal a réussi un match plein contre le Japonais Kei Nishikori (6-4, 6-3) alors qu'il avait frôlé l'élimination en 8es de finale mercredi contre le grand espoir allemand Alexander Zverev.

Le Majorquin, triple vainqueur du tournoi californien, se sent dans une bonne dynamique: "Battre un joueur du top 10 me fait du bien en termes de confiance, je me sens bien physiquement et mentalement, mais Novak est clairement le favori", a-t-il prévenu.

Au bilan de leurs confrontations, "Djoko" mène en effet par 24 victoires à 23 et a nettement pris l'ascendant sur le nonuple vainqueur de Roland Garros comme le prouvent ses neuf victoires lors de leurs dix derniers matchs.

L'autre demi-finale opposera le Canadien Milos Raonic (N.14) au Belge David Goffin (N.18).

- Finale Williams/Azarenka -

Le tableau féminin a hérité d'une prometteuse finale entre Serena Williams et Victoria Azarenka, duel qui fut brièvement un classique du circuit WTA et qui oppose deux anciennes lauréates du tournoi.

La N.1 mondiale a dominé, pour la dixième fois en autant de confronations, la Polonaise Agnieszka Radwanska 6-4, 7-6 (7/1) et espère refermer définitivement dimanche un chapitre douloureux de sa carrière.

Elle disputera en effet sa première finale à Indian Wells depuis celle de l'édition 2001 durant laquelle sa famille avait été victime d'insultes à caractère raciste de la part de spectateurs, ce qui avait conduit au boycott de l'épreuve jusqu'en 2015 pour Serena et jusqu'à cette année pour son aînée Venus.

"Après la finale de 2001, je ne me voyais pas revenir ici, jamais. Dimanche me permettra de tourner la page définitivement. Ce qui s'est passé alors était vraiment affreux, affreux, affreux", a-t-elle rappelé.

Avant de devenir la première joueuse à empocher l'un des titres les plus prestigieux du circuit à trois reprises, elle devra passer l'obstacle Azarenka.

L'ancienne N.1 mondiale, épargnée par les pépins physiques, est en pleine renaissance: 15e mondiale et déjà lauréate d'un titre en 2016, à Brisbane (Australie), le 18e de sa carrière, elle a fait plier la Tchèque Karolina Pliskova 7-6 (7/1), 1-6, 6-2.

Comme beaucoup, son bilan face à Williams est catastrophique avec 17 victoires pour l'Américaine et seulement trois pour la Bélarusse.

Mais la N.1 mondiale, en quête de son 70e titre, reste sur deux échecs douloureux: en demi-finale de l'US Open en septembre dernier et en finale de l'Open d'Australie 2016, alors qu'elle était largement favorite face à l'Italienne Roberta Vinci et à l'Allemande Angélique Kerber.

gph/jr/ig