NOUVELLES
19/03/2016 08:35 EDT | Actualisé 20/03/2017 01:12 EDT

Washington "condamne fermement l'attentat terroriste" d'Istanbul

Washington a "fermement" condamné "l'attentat terroriste" survenu samedi dans le coeur d'Istanbul, tuant quatre personnes et en blessant 20 autres, dont trois grièvement, et exprimé ses condoléances aux familles des victimes.

"Les Etats-Unis sont solidaires avec leur allié turc de l'OTAN en combattant la menace commune du terrorisme", a affirmé le porte-parole du département d'Etat, John Kirby, dans un communiqué.

"Cet attentat violent est le dernier d'une série de violences injustifiables visant des civils innocents à travers la Turquie", a poursuivi M. Kirby, précisant que les Etats-Unis "resteront en contact étroit avec les autorités turques durant l'enquête".

L'attaque, perpétrée selon les autorités turques par un "kamikaze" qui a perdu la vie, s'est produite à proximité d'un centre commercial de la grande avenue piétonne et commerçante Istiklal et non loin de la sous-préfecture du district stambouliote de Beyoglu.

Son acte n'a pas été immédiatement revendiqué mais la presse progouvernementale l'a attribué au groupe jihadiste Etat islamique.

Les autorités turques ont attribué au mouvement jihadiste la responsabilité d'une série d'attentats qui ont visé le pays depuis le mois de juin dernier.

L'attentat de l'avenue Istiklal intervient moins d'une semaine après l'attaque suicide à la voiture piégée qui a visé dimanche dernier un arrêt de bus du centre d'Ankara, faisait 35 morts et plus de 120 blessés. Cet attentat avait été revendiqué par un groupe radical dissident du PKK, les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK).

sha/ico