NOUVELLES
19/03/2016 07:58 EDT | Actualisé 20/03/2017 01:12 EDT

Un soldat américain tué dans le nord de l'Irak

BAGDAD — Un soldat de la coalition dirigée par les États-Unis en Irak a été tué, samedi, par le feu ennemi dans le nord du pays, a annoncé le Pentagone dans un communiqué.

La victime est un Américain stationné à la base de Makhmour près de Mossoul, une ville détenue par le groupe armé État islamique (ÉI), a révélé un représentant des autorités américaines à l'Associated Press sous le couvert de l'anonymat.

Le représentant a ajouté que le militaire avait péri durant une attaque «indirecte» à la roquette.

Deux commandants irakiens de la base ont aussi rapporté une attaque à la roquette, samedi, mais nié qu'il y avait eu des morts ou des blessés.

La coalition a indiqué que ce type d'assaut avait augmenté depuis que les troupes irakiennes de Makhmour avaient commencé à préparer une offensive contre Mossoul.

Le dernier décès d'un soldat américain en Irak remonte à octobre 2015.