NOUVELLES
19/03/2016 11:17 EDT | Actualisé 20/03/2017 01:12 EDT

Milan-Sanremo - Déclarations

Edvald Boasson Hagen (NOR/Dimension Data), 26e: "Dans le final, j'ai vu qu'il y avait des coureurs rapides comme Démare, Gaviria ou Swift. J'ai pensé qu'il valait mieux attaquer. La semaine dernière, on s'était retrouvé dans une situation comparable à Tirreno-Adriatico. Je n'avais pas attaqué et je l'avais regretté. Aujourd'hui, j'ai tenté ma chance. Cela n'a pas payé mais c'est la course."

Michal Kwiatkowski (POL/Sky), 40e: "J'ai essayé de faire la descente (du Poggio) en tête et d'aller à fond jusqu'à l'arrivée. Dans les 50-60 derniers kilomètres, c'était nerveux, vraiment difficile. Tout le monde essayait de se placer."

Michael Matthews (AUS/Orica), 59e: "Je suis dévasté. Je me suis trouvé au mauvais endroit et au mauvais moment. L'équipe a très bien roulé et tout allait parfaitement jusqu'à cette chute. Les coupures sur le bras sont superficielles. C'est la déception qui est douloureuse. Mais je reviendrai."

jm/dmk