NOUVELLES
19/03/2016 05:34 EDT | Actualisé 20/03/2017 01:12 EDT

Le retrait des ordures s'est amorcé au Liban

NAAMÉ, Liban — Les éboueurs ont entrepris de ramasser les montagnes de déchets paralysant les banlieues de Beyrouth dans le cadre d'une opération qui, espèrent les résidants, marquera la fin de la crise des ordures qui secoue le Liban depuis huit mois.

Tôt samedi matin, des dizaines de camions ont commencé à transporter les détritus vers la décharge de Naamé, juste au sud de la capitale libanaise, l'un des trois sites ouverts en vertu du plan provisoire pour remédier au problème annoncé par le gouvernement il y a une semaine.

Les autorités libanaises ont précisé que la décharge de Naamé, la plus grande du pays, demeurerait en service pendant seulement deux mois.

La crise s'était amorcée en juillet après que le gouvernement eut décidé de fermer le site d'enfouissement de Naamé sans prévoir de solution de rechange réaliste.

Les gens habitant près de la décharge avaient alors déclaré que cette dernière débordait et s'étaient mis à bloquer les rues afin d'empêcher les camions à ordures d'atteindre le site.