NOUVELLES
19/03/2016 08:15 EDT | Actualisé 20/03/2017 01:12 EDT

Confrontation de la désillusion entre le Canadien et les Sénateurs

Mine de rien, le Canadien pourrait grimper au 12e rang de son association en battant les Sénateurs en temps réglementaire, samedi, à Ottawa. 

Ce gain serait sûrement symbolique puisque ces deux équipes, qui gardent de minces espoirs de participer aux éliminatoires, vivent chacune à leur façon une grande désillusion cette saison.

Si le Tricolore a été emporté dans une interminable glissade au classement après un début de saison inespéré ( 9 victoires d'affilée), les Sénateurs, eux, n'ont pas obtenu l'élan désiré en février après avoir acquis Dion Phaneuf des Maple Leafs de Toronto dans un échange majeur incluant neuf  joueurs. 

Aux dernières nouvelles, le rude défenseur ne devrait d'ailleurs pas être suspendu pour le match contre le Canadien.

Vendredi à Buffalo, Phaneuf a écopé d'une punition de deux minutes pour avoir frappé à la tête Sam Reinhart des Sabres au centre de la patinoire.

La LNH aurait choisi de ne pas imposer de sanction supplémentaire au joueur des Sénateurs selon Sportsnet. Phaneuf a cependant subi les foudres du coéquipier de Reinhart, Zach Bogosian, qui s'est attaqué à lui dès l'arrêt du jeu après l'Incident en le projetant sur la glace. Buffalo a gagné cette rencontre 3 à 1. 

Les Red Wings occupent le 8e rang de l'Association de l'Est avec une récolte de 81 points qui leur permet en ce moment d'accéder aux séries.

C'est sept de plus que les Sénateurs qui ont aussi joué un match de plus que Détroit. Le Canadien, qui vient d'infliger un revers aux Sabres mercredi, compte 72 points. 

L'entraîneur des Sénateurs, Dave Cameron, fera confiance au gardien Andrew Hammond (4-8-4, 2,86, ,908) contre le Canadien de Michel Therrien qui envrerra dans la mêlée Ben Scrivens (5-6-0, 2,90, ,908).