NOUVELLES
19/03/2016 02:57 EDT | Actualisé 20/03/2017 01:12 EDT

Belgique - Standard: Victor Valdés, gagner la Coupe pour relancer une carrière en berne

L'ancien gardien fétiche du FC Barcelone, Victor Valdés, arrivé au Standard de Liège au cours du mercato hivernal, voudra enfin justifier son statut de star dimanche en finale de la Coupe de Belgique face au FC Bruges, pour relancer une carrière en berne.

L'arrivée de l'ex-international espagnol (20 matches), prêté par Manchester United, avait d'abord suscité l'enthousiasme dans les médias belges.

Malgré ses 34 ans, voir débarquer en Pro League un joueur affichant à son compteur 535 matches sous le maillot du Barça, trois Ligues des champions, six Liga et un titre de champion du monde (2010), avait de quoi faire saliver.

Et son premier match de championnat, fin janvier face à Louvain, avait rapidement convaincu ceux qui s'interrogeaient sur son niveau de jeu après deux ans quasiment sans jouer à Manchester United où il était arrivé en 2014 et où il ne jouissait plus que d'un statut de troisième gardien derrière son compatriote David de Gea et l'Argentin Sergio Romero.

Le soufflé est toutefois vite retombé après une série de prestations décevantes du gardien catalan, conjuguées à des résultats désastreux du club wallon. Le Standard a échoué en septième position de la phase classique du championnat, ne parvenant pas à intégrer les play-offs (le système de mise en Belgique) et donc perdant toute chance de décrocher le titre.

"Valdés avait été acquis pour faire gagner des points au Standard. Il en a plutôt fait perdre", écrira même le quotidien La Dernière Heure/Les Sports.

- Sauver sa saison dimanche -

Lors du dernier match de championnat, après une défaite (4-0 !) face au FC Malines, les supporteurs liégeois ont même copieusement conspué leur gardien. De héros à zéro, tout va parfois très vite en football.

Les fans Rouches ont scandé à plusieurs reprise le nom de Guillaume Gillet, ce jeune gardien talentueux, qui livrait une bonne saison (il avait pris la place de titulaire au détriment du Français Yohan Thuram) mais a dû s'effacer quand la star Valdès a posé ses crampons au stade de Sclessin.

Gillet, 21 ans, est considéré comme l'un des grands espoirs belges à son poste. L'arrivée de Valdés a brisé son élan même si les dirigeants liégeois estiment que leur jeune prodige a beaucoup à apprendre au contact de l'Espagnol.

Malgré les critiques, ce dernier devrait être aligné dimanche après-midi (15h00 GMT) face au FC Bruges.

Comme son équipe, l'ex-équipier des Messi, Iniesta et autre Xavi, aura à coeur de sauver sa saison. Un trophée serait une publicité bienvenue pour un joueur qui ne souhaite pas mettre un terme à sa carrière.

Son prêt au Standard et son contrat à Manchester United se terminent en juin prochain. Plusieurs clubs (principalement le Sporting de Lisbonne, selon la presse belge) l'ont dans le viseur. Mais s'il veut conserver une bonne cote, Valdés doit redresser la barre, dès dimanche.

"Victor est un champion, un gagneur et il va répondre sur le terrain", expliquait récemment Daniel Van Buyten, l'ancien international belge aujourd'hui dirigeant (conseiller sportif) au Standard.

Les supporteurs Rouches l'espèrent. Mais la tâche s'annonce rude: Bruges caracole en tête du championnat et la Standard, en crise de confiance, n'aborde pas la finale en position de favori.

bnl/adc

MANCHESTER UNITED