NOUVELLES
18/03/2016 14:32 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

White Sox: Sale accuse la direction d'avoir menti au sujet du fils de LaRoche

GLENDALE, Ariz. — Le tollé causé par la retraite surprise d'Adam LaRoche a connu un autre soubresaut vendredi quand l'as lanceur des White Sox de Chicago Chris Sale a accusé le vice-président de l'équipe d'avoir menti sur les raisons pour lesquelles le fils de LaRoche devait passer moins de temps dans l'entourage de l'équipe.

LaRoche a annoncé cette semaine qu'il accrochait son gant puisque le vice-président Kenny Williams lui avait demandé de réduire le temps que passait son fils de 14 ans, Drake, en compagnie de son père dans le vestiaire des White Sox. L'incident a provoqué la colère de plusieurs joueurs à travers le Baseball majeur.

LaRoche, qui a signé un contrat de deux ans avec les White Sox en tant que joueur autonome avant la saison 2015, a parlé publiquement de la situation pour une première fois vendredi et a pointé du doigt Williams.

«Avant de signer avec les White Sox, ma première question à la direction était de savoir si mon fils allait pouvoir avoir un rôle au sein de l'équipe, a écrit LaRoche sur son compte Twitter. Après avoir fait mes devoirs auprès de l'équipe, nous avons trouvé un terrain d'entente. La saison 2015 s'est déroulée sans incident concernant Drake. (Mon coup de bâton et notre fiche, c'est une autre histoire!).

«Avec ça en tête, nous arrivons à la récente situation où le vice-président des White Sox Ken Williams m'a demandé de couper de manière significative le temps que mon fils passe dans l'entourage de l'équipe. Il m'a ensuite dit de ne plus l'amener au stade.»

Âgé de 36 ans, LaRoche a plutôt décidé de prendre sa retraite et de laisser 13 millions $ US en salaire sur la table.

Le propriétaire des White Sox, Jerry Reinsdorf, a refusé de commenter l'affaire.

«C'est un problème à l'interne et nous avons amorcé un processus de discussions avec les joueurs, le personnel d'entraîneurs et la direction, a dit Reinsdorf par le biais d'un communiqué. Nous n'allons donc pas commenter l'affaire tant que ce processus n'aura pas été complété. J'ai demandé aux membres de l'organisation de ne pas parler de cette affaire et de se concentrer sur gagner des matchs de baseball.»

Le voltigeur Adam Eaton a indiqué qu'il avait contacté l'Association des joueurs du Baseball majeur (MLBPA) à ce sujet. Un porte-parole du syndicat, Gregory Bouris, a dit que la MLBPA suivait le dossier.

De nombreux joueurs actifs dont Bryce Harper et des anciens joueurs comme Chipper Jones ont exprimé leur appui envers LaRoche sur les réseaux sociaux. Mais leur colère n'était rien quand on la compare à celle de Sale, qui a accroché l'uniforme de Drake à l'extérieur de son casier au complexe d'entraînement des White Sox en banlieue de Phoenix.

Sale soutient que les joueurs des White Sox ont eu droit à trois versions différentes des faits.

«C'est plus gros que la simple question entourant son fils», a raconté Sale en ajoutant que Williams «nous a menti en pleine face alors qu'il est quelqu'un en qui nous devons avoir confiance».

«Il est venu voir les joueurs et a dit que c'était la faute des entraîneurs. Il a dit aux entraîneurs que c'était la faute des joueurs. Et il est revenu ici pour dire que c'était la faute du propriétaire, a ajouté Sale. Si nous voulons gagner un championnat, il va falloir travailler tous ensemble et ce genre de choses ne doit pas se produire.»

Dans une brève réponse émise par l'équipe, Williams a dit: «Même si je suis en désaccord avec les affirmations de Chris, j'apprécie sa passion».

Le lanceur David Robertson a dit que «l'ensemble des joueurs» appuyait LaRoche.