NOUVELLES
18/03/2016 08:39 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

Traque d'Abdeslam : nouvelle opération policière à Bruxelles

Une opération policière d'envergure est en cours vendredi dans le quartier bruxellois de Molenbeek, dans ce qui a toutes les apparences d'un nouvel épisode de la traque visant à capturer Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris, toujours en fuite.

Selon des médias belges, Salah Abdeslam aurait été capturé vivant, mais cette information n'est pas confirmée par les autorités. Le site internet DH, Abdeslam et un autre suspect auraient été blessés dans l'opération, tandis qu'un troisième homme aurait été abattu.

Des sources policières françaises d'AFP évoquent la « présence possible » de Salah Abdeslam sur le site de l'opération, mais sans plus. Le président français François Hollande a dit ne pas avoir eu aucune confirmation de son arrestation. 

Plus tôt en matinée, un porte-parole du parquet fédéral belge, Eric Van Der Sypt, avait confirmé que des empreintes d'Abdeslam, avaient été retrouvées dans l'appartement perquisitionné mardi dans le quartier bruxellois de Forest.

M. Van Der Sypt n'a cependant pas confirmé des informations de la radio-télévision publique belge RTBF selon laquelle « il est plus que probable que [Salah Abdeslam] soit l'un des deux individus qui ont pris la fuite lors de la fusillade » provoquée par l'arrivée des policiers à cet appartement.

Cette opération dans le quartier de Forest s'est soldée par la mort de Mohamed Belkaïd, qui a également eu un rôle dans les attentats de Paris. Selon la RTBF, il opérait sous une fausse identité, Samir Bouzid.

À côté du cadavre de Belkhaïd, les policiers ont été découverts un drapeau du groupe armé État islamique, un livre sur le salafisme, une kalachnikov, 11 chargeurs et de très nombreuses munitions, selon le parquet fédéral belge.

Plus de détails à venir.