NOUVELLES
18/03/2016 08:07 EDT | Actualisé 19/03/2017 01:12 EDT

Syrie: 16 civils tués dans des raids aériens à Raqa (OSDH)

Au moins 16 civils, dont huit enfants, ont été tués vendredi dans des frappes aériennes menées par des avions non identifiés sur la ville de Raqa, dans le nord de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Cinq femmes figurent également parmi les victimes dans cette ville qui est le principal bastion du groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Syrie.

"Le bilan pourrait encore s'alourdir car il y a environ 40 blessés et disparus", a ajouté l'OSDH.

L'organisation basée à Londres, qui identifie généralement les avions en fonction du type de munitions utilisé, a précisé que les frappes de vendredi auraient pu être menées "autant par le régime syrien que les Russes ou la coalition dirigée par Washington", se référant à la coalition militaire menée par les Etats-Unis pour lutter contre l'EI en Syrie et en Irak.

Aamaq, site internet lié à l'EI, a de son côté indiqué que des frappes aériennes russes avaient tué vendredi 17 personnes à Raqa.

Moscou a annoncé lundi le retrait de Syrie de la majeure partie de son contingent militaire après six mois de guerre aérienne pour soutenir le président Bachar al-Assad, prévenant que la Russie continuerait à cibler les "groupes terroristes".

Les forces armées russes ont indiqué vendredi qu'elles menaient toujours des frappes en soutien à une offensive des forces progouvernementales visant à reprendre la ville antique de Palmyre à l'EI.

rh/mjg/cmk/bpe